A la première vue de l'état de la peluche on sent qu'il a été beaucoup aimé mème s'il ne fonctionnait plus. Il a été tellement tripoté que par endroits le métal a perçé la fourrure. On entend plusieurs pièces se promenant à l'intérieur.

En regardant le ventre de la bête, on voit qu'il s'agit d'une fabrication soignée : elle a des petits pattons en cuir. On voit aussi la couture à la main qu'il va suffire de défaire soigneusement pour déshabiller l'animal.

Ventre_ours.JPG

 

La couture défaite la fourrure se retire aisément, elle est en peluche sur jersey très souple:

 

Demontage1.JPG

 

On voit ce qui lui est arrivé: Une chute terrible sur la fesse gauche qui a complètement déformé la coque et le mécanisme interne. J'ai récupéré ces pièces à l'intérieur . Heureusement rien ne s'est perdu! :

Pieces_perdues.jpg

 

La fourrure n'est retenue sur la coque que par les yeux , qui sont au bout de deux longues tiges simplement plantées dans le métal de la tète:

Demontage2.JPG

 

Il suffit de tirer fort dessus pour les démonter, il n'y avait pas de normes européennes en 1954!

La_peau_de_l_ours.JPG 

 

Il faut démonter pour réparer, c'est à dire défaire toutes les petites pattes de fixation. Mon expérience d'enfant est qu'on ne peut les défaire qu'une fois! La deuxième fois elles se cassent. Je me demande quelle serait la marche à suivre en restauration. Moi je veux juste remonter le tout pour le voir fonctionner! Donc pas d'hésitation, démontage.

Résultat:

Les deux coques qu'il va falloir redresser:

coques.JPG 

On remarque que l'ours a ce qui s'appelle un cul de plomb ! Il lui permet de fonctionner assis ce qui est très gai comme vous verrez sur la dernière vidéo:

Cul_de_plomb.jpg 

Une vue du mécanisme interne tordu et déformé. La bielle de la patte arrière gauche est déboitée.

Heureusement le ressort n'est pas cassé, il y a juste la tige de remontoir à redresser.

Profil_mecanisme.JPG

 

Vue de dessus du mécanisme, là ou doivent aller les pièces échappées:

Plan_mecanisme.JPG

Mon expérience d'enfant était que ces mécanismes avaient une carcasse en tôle d'acier très solide , aussi je m'attendais à des difficultés pour la redresser et remettre les engrenages en place, mais là il n'en est rien: je n'ai eu aucun mal à redresser le bâti et à y replacer les engrenages. Il faut dire que je suis beaucoup mieux outillé que 57 ans en arrière!

Vue du mécanisme réparé:

Mecanisme_repare.jpg

On voit bien les roues en tôle emboutie qui finissent par découper les pignons. Le régulateur est intéressant: c'est simplement une masselotte excentrée sur un axe qui doit tourner vite, donc il y a régulation par le frottement des pivots dans leurs trous ce qui est passablement anti mécanique, mais l' espérance de vie de ces objets n'était pas énorme. (Dans mon souvenir, quelques jours d'usage intensif !).

Regulateur.jpg

 

Une vidéo du mécanisme en fonctionnement:

Video_ours_1.png

J'ai remis les coques en forme sans difficulté, c'est vraiment de la tôle mince! Puis j'ai tout remonté. Premier test:

Video_ours_2.png

 

Il n'y a plus qu' a replacer la fourrure et la recoudre, j'ai mème pu récupérer de quoi fabriquer l'oreille manquante!

Admirez comme il bouge bien assis:

Video_ours_3.png